La sciences en marche: réalité virtuelle à l’hôpital

Une expérience intéressante a lieu depuis 2016 dans  des plus vieux hôpitaux de Londres, spécialisé dans les soins palliatifs. Le Royal Trinity Hospice, une institution de 700 lits pour un bassin de population de 750000 personnes, est en train de tester une des technologies les plus modernes et en vogue : la réalité virtuelle. La réalité virtuelle et son utilisation chez les personnes en fin de vie.

Depuis de nombreuses années cet hôpital est toujours en pointe sur toutes les techniques capables d’améliorer le séjour de leur résident. Il a par exemple déjà testé et mis en place la musicothérapie, la zoothérapie (animaux). Et aujourd’hui il teste donc la réalité virtuelle.

La réalité virtuelle (VR pour les intimes), en quoi cela consiste ?

A l’aide d’un casque vidéo avec une vision à 360°, la réalité virtuelle est une technologie qui permet de s’immerger dans un environnement différent et d’y voyager. Les 2 écrans à haute résolution du casque remplacent le champ de vision du porteur, et l’image s’adapte à la position de la tête et du corps. Par exemple, tournez la tête à gauche et vous verrez ce qu’il se passe à votre gauche. Le tout pour une immersion totale dans l’univers projeté.

Des écouteurs permettent aussi d’augmenter l’expérience grâce à une bande son adaptée à l’environnement visuel.

Quelques exemples d’environnements de réalité virtuelle

La première expérience du genre en soins palliatifs date de 2016. La réalité virtuelle été utilisée par un patient atteint d’une SLA (maladie de Charcot) et alité depuis des années. Spécialement pour lui a été créé un environnement simulant une nage avec des dauphins. Les retours ont étés très positifs avec une vrai sensation de nage et de liberté pour ce patient d’ordinaire confiné dans son lit.

Après cette première expérience concluante l’équipe en charge du projet a décidé de travailler à d’autres environnements virtuels adaptés spécifiquement aux patients en soins palliatifs. Voici d’autres exemples de simulations crées : une chevauchée de chevaux dans des contrées sauvages d’Islande, la visite de Venise en Gondole, un saut en parachute, ou encore du surf à Tahiti. Les possibilités offertes par la technologie sont illimitées!

Découlement d’une séance de VR

Rien de plus simple, il suffit d’enfiler le casque et de lancer la simulation. Chaque cession dure environ 3 minutes, durée suffisante pour bien s’immerger dans la simulation, sans pour autant provoquer de nausées, ce qui reste le principal écueil de la VR. Ensuite le patient peut enlever le casque et reprendre ses activités habituelles.

Usage et résultats de la VR therapy

Cette technologie prometteuse pourrait permettre aux patients de revivre des souvenirs, retourner à des lieux chers à leurs yeux, ou encore accomplir un rêve impossible à accomplir compte tenu de leur état de santé.

Durant les tests effectués auprès des patients de l’hôpital, la réalité virtuelle leur a permis  de quitter leur lit et de s’évader. Ils ont ainsi pu penser à autre chose. Cela leur a également permis de découvrir de nouvelles choses, de voyager, et leur a apporté de nouveaux sujets de conversation plus riches avec leurs proches et l’équipe soignante.

Les essais préliminaires semblent montrer que la VR a permis de soulager la douleur, l’anxiété, ou encore la dyspnée des patients en les transportant autre part. L’avis des équipes du Royal Trinity Hospice est donc aussi positif quant à cette technologie, ils estiment qu’elle est un bon complément aux techniques déjà mises en place.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*