L’instant entomologie: La mante religieuse diabolique

entomologie mante

Vous connaissez forcément les mantes religieuses, insecte assez commun en France donc la femelle est réputée pour manger le mâle après l’accouplement… Mais aujourd’hui je vous présente une prédatrice encore plus redoutable, sa cousine tanzanienne: Idolomantis Diabolica, ou la mante religieuse diabolique!

Les particularités de l’insecte

Cette superbe photo d’Igor Siwanowicz suffit à comprendre pourquoi ce nom, cet insecte est vraiment majestueux et inquiétant. Sa palette de couleurs passe du vert au rouge en prenant des tons violets et marrons. Il s’agit en fait d’un camouflage biologique, également aidé par les structures de chitine de sa carapace biscornue, la mante peut ainsi passer inaperçue au sein des fleurs endémiques de Tanzanie. Mais ce costume coloré est aussi un moyen de défense, lorsqu’elle est menacée, elle se dresse comme sur la photo pour effrayer ses prédateurs. Efficace non?

Pour l’entomologiste averti

Autre particularité d’intérêt, cette espèce est une des plus grande mante connue au monde, elle peut en effet dépasser les 13cm voir exceptionnellement 20 cm. Il s’agit d’un insecte rare, prisé des entomologistes pour leurs collections. Mais aussi apprécié des éleveurs d’insectes car ces mantes sont très belles et difficiles à élever. Elles constituent un challenge pour les vrais passionnés d’entomologie.

Et vous ça vous dirait d’avoir un animal de « compagnie » comme celui ci?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*