Le fossile de jour: le dinosaure porc-épic!

Tous les dinosaures n’étaient pas de terribles prédateurs géants comme la célèbre tyrannosaure, ni de colossaux végétariens comme le diplodocus. Certains étaient plus petits, comme le galiminus, vous savez la horde de petits mignons mais non moins dangereux dans Jurassic Park!

Il a même existé des dinosaures assez petits pour tenir dans la paume de votre main! Sur la photo de gauche vous pouvez voir une représentation du plus petit spécimen jamais découvert, un membre de la famille des Pegomastax qui mesurait tout au plus quelques dizaines de centimètres de long et se nourrissait de végétaux! De vrais micro dinosaures à côté de ceux qui pesaient plusieurs dizaines de tonnes!

Ces micro dinosaures sont appelés heterodontosaures. Car comme vous pouvez le voir sur la photo outre leur taille, leur dentition était assez éloignée des dents acérées des autres dinos! Et pour cause elle était adaptée pour se nourrir de petites plantes, et non de leurs congénères…

Il arrive que l’on découvre de nouveaux dinosaures en France mais cette fois ci l’histoire n’a pas lieu chez nous. Une étude publiée mercredi dans le journal de biologie animale ZooKeys, le paléonthologue de l’université de Chicago Paul Sereno présente un nouvel heterodontosaure assez bizarre lui aussi: Le Pegomastax africanus. Un spécimen de la taille d’un chat, pas plus de 60 cm de long et une mâchoire caractéristique que vous pouvez admirer sur la figure de droite.

Un des points intéressants sur cette nouvelle espèce, qui lui permet d’accéder au rang tant convoité de fossile de la semaine est que selon les chercheurs ‘il est possible que le Pegomastax africanus ait été recouvert de sortes de longues épines à la manière d’un porc-épic!

Le fossile présente un bec de perroquet caractéristique, adapté pour se nourrir de fruits. A l’arrière un ensemble de grosses dents plates assimilées à des molaires pour la mastication des végétaux permettaient un cisaillement des facettes, glissant les unes sur les autres lors de la mastication.

Enfin la paire de canines acérées suggère que la bestiole ait pu être carnivore opportuniste ou au moins attraper quelques insectes préhistoriques géants au passage. Mais de l’avis du Pr Serano ces crocs auraient plutôt étés de type défensifs face aux prédateurs. Cela est certainement vrai puisqu’il est rare que des herbivores soient carnivores opportunistes.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*